Poils incarnés : leur dire adieu grâce à l’épilation laser

Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Un poil incarné est un poil coincé qui ne parvient pas à s’extraire du derme lors de sa phase de croissance, généralement suite à une épilation à la cire ou électrique, ou suite à un rasage. Détaché du follicule pileux et du bulbe, il dévie de sa trajectoire habituelle et pousse sous la peau. C’est pourquoi on l’appelle également “poil sous peau”.

Toutes les régions du corps et du visage peuvent potentiellement être concernées mais les poils incarnés surviennent surtout sur les zones soumises au rasage ou à l’épilation répétée. Pour les femmes, il s’agit surtout du maillot, secondairement des jambes et des aisselles. Pour les hommes, on observe principalement des poils incarnés à la barbe, sur le torse et les fesses.

Les poils sous peau sont sources de boutons, de gêne voire de douleurs, potentiellement récurrentes. Il est heureusement possible de résoudre définitivement ce problème grâce à l’épilation laser.

poil-incarne

Comment reconnaître un poil incarné ?

On reconnaît un poil incarné au petit bouton rouge enflammé sur la peau, à l’endroit où il devrait normalement repousser. Cette imperfection apparaît là où le rasage ou l’épilation a lieu, généralement au pubis, aux jambes ou au niveau de la barbe.

Cette irrégularité peut se révéler inesthétique, inconfortable, source d'irritations voire de démangeaisons. La petite bosse à la surface de la peau est généralement douloureuse en cas de pression.

Parfois, un poil sous peau peut s’accompagner d’une surélévation jaune renfermant du pus. Dans certains cas, notamment si on essaie d’extraire le poil incarné, le gonflement peut s’infecter. La papule augmente alors de volume et devient réellement douloureuse : on parle d’abcès ou de kyste inflammatoire.

Les causes des poils incarnés

rasage-poil

La cause n°1 : le rasage et l’épilation traditionnelle

Le rasage, l’épilation à la cire ou à l’épilateur sont les premiers responsables des poils incarnés. Arraché ou coupé très ras, face à un épiderme bouché, le poil n’arrive pas à franchir la barrière cutanée et se recroqueville.

Parmi les méthodes dépilatoire et de rasage, certaines accentuent le risque :

  • Le rasage à double ou triple lame. La première lame tire le poil vers l’arrière afin que la seconde coupe plus au ras, ce qui a pour conséquence de faire retomber le poil au fond du follicule. La repousse pourra ensuite ne pas suivre son trajet habituel.
  • L’épilation et le rasage dans le sens contraire du poil. Cette méthode peut tordre le poil et le faire dévier de sa trajectoire.

Il faut aussi noter que les poils incarnés au pubis sont particulièrement fréquents, la peau au niveau de cette zone intime étant particulièrement sensible et fragile. Les poils pubiens ont aussi tendance à se recourber en repoussant.

poils-crepus

Les facteurs secondaires

D’autres causes peuvent favoriser l’apparition d’un poil incarné :

  • Les poils frisés ou crépus ont plus tendance à s’incarner. Les premiers ont tendance à avoir une trajectoire courbée et donc à pousser de travers sous la peau. Les deuxièmes ne sont pas suffisamment robustes pour percer la barrière cutanée.
  • Les peaux pourvues d’une couche cornée épaisse, due notamment à la sécheresse cutanée ou à des cicatrices, favorisent l’apparition de poil sous peau. Les poils auront du mal à percer l’épiderme ou les squames présents à la surface de la peau.
  • Les frottements de la peau contre des vêtements trop serrés (jean, leggin…) peuvent contribuer à épaissir la couche cornée et donc à tordre les poils sous la peau.
  • Une routine de soins inadaptée, composée d’ingrédients irritants, peut également avoir cet effet.

Les risques de complications d’un poil sous la peau

Le plus souvent, le poil incarné continue à pousser sous la peau en s’enroulant sur lui-même. Il est alors très tentant d’extraire soi-même le poil sous peau à la pince à épiler ou à l’aiguille pour ne plus en entendre parler.

C’est malheureusement tout le contraire qui se produit ! En excoriant l’épiderme, vous risquez de provoquer une infection. Les bactéries qui transitent sous la peau peuvent générer une folliculite puis un abcès. Dans certains cas, cette inflammation cutanée peut évoluer vers une lymphangite ou un ganglion, vecteurs de fièvre. Il est à ce moment là préférable de consulter un médecin ou dermatologue.

De plus, une peau maltraitée par la pince à épiler tendra à s’épaissir, ce qui favorise l’apparition de nouveaux poils incarnés ou de cicatrices.

poil-incarne-soin
cream-poil-exfoliant

Comment enlever un poil incarné ?

La stratégie pour faire disparaître un poil incarné qui vous dérange est d’attendre qu’il sorte ou se détruise naturellement.
Pour accélérer ce processus, vous pouvez appliquer ces recommandations :

  1. Dans un premier temps, il est préférable de calmer et désinfecter l’inflammation à l’aide d’un antiseptique.

  2. Ensuite, une exfoliation délicate de la peau retire les peaux mortes et peut permettre au poil de sortir.

  3. Si ce n’est pas immédiatement le cas, appliquez une crème hydratante chaque jour afin d’assouplir la peau et de faciliter la sortie naturelle du poil. 

Si la gêne est trop importante pour patienter, vous pouvez vous tourner vers notre centre d’épilation laser pour épiler définitivement vos poils incarnés. Il s’agit sans nul doute du traitement le plus efficace, immédiat et durable à ce jour.

Comment éviter les poils incarnés ?

Choisir des produits de soin adaptés

Voici quelques soins de la peau qui vous aideront à prévenir les poils incarnés :

  • Les gommages réguliers (une à deux fois par semaine) permettent de retirer les peaux mortes accumulées à la surface de l’épiderme et de désincruster les pores.
  • Les soins émollients ou hydratants quotidiens ramollissent et assouplissent la peau pour la rendre plus perméable aux poils en croissance.
  • Les produits de beauté sans ingrédient irritant.

Adapter le rasage et l’épilation

Néanmoins, le rasage et l’épilation restent les principaux facteurs de poils sous la peau. Pour atténuer le risque de poils incarnés, vous pouvez essayer de :

  • Utiliser un rasoir une seule lame.
  • Espacer les séances pour laisser du répit à votre peau.
  • Raser ou épiler dans le sens de pousse du poil.
  • Éviter de passer à deux reprises au même endroit avec le rasoir.
  • Utiliser la crème dépilatoire.

L’épilation laser pour éliminer définitivement le problème de poils incarnés

Notez que les techniques citées ci-dessus, bien que respectueuses de la peau, ne permettent toutefois pas d’obtenir une peau parfaitement lisse durablement.

Aussi, la solution la plus optimale pour traiter définitivement le problème de poils incarnés est le recours à l’épilation laser. 5 à 10 séances suffisent pour éliminer la pilosité et donc les poils incarnés au pubis, aux jambes ou tout autre zone.

Afin d’éradiquer cette gêne auprès d’un maximum de personnes, nous proposons des tarifs accessibles et donnant lieu à réduction si plusieurs zones sont traitées. Les client·es Jade Mazère concernées par cette infection récurrente sont formel·les : l’épilation définitive au laser a changé leur vie ! Elles ne regrettent pas une seconde cet investissement pour leur bien-être et leur santé.

Nos solutions pour ne plus avoir de poils incarnés

epilation-laser-urgence

Épilation laser

L’épilation laser est la seule solution pour régler définitivement le problème de poil incarné. En éliminant la pilosité de la zone traitée, il permet de dire adieu aux poils sous la peau et à l’inconfort associé !